Manglieu

  • Manglieu
  • Manglieu
  • Manglieu
  • Manglieu
  • Manglieu
  • Manglieu

Accueil du site > Tourisme > Histoire

Histoire

Le pommier miraculeux

On raconte que Magnus, un vieux prêtre atteint d’un mal incurable, fit le voeu d’aller à Rome implorer la santé sur le tombeau de Saint Sébastien. Il revint guéri en Auvergne en emportant avec lui quelques reliques de son sauveur. De retour au pays, la nuit l’ayant surpris à Tudurnense, il fit ses dévotions, accorcha le sac des reliques aux branches d’un pommier et ne tarda pas à s’endormir. Le lendemain matin, quand Magnus voulu reprendre son précieux sac, la branche se balançant et s’élevant dans les aires, mettait toujours ls reliques hors d’atteinte. Le pauvre moine essaya à nouveau de tendre la main, réessaya en vain ; enfin capitulant, il appela ses compagnons qui n’eurent pas plus de succés. On accourut de partout comtempler ce prodige, et des malades s’en retournèrent guéris. Ainsi Magnus comprit que les reliques de Saint Sébastien devaient rester en ce lieu. Le maître du champ en fit donation ; Saint Genès l’évêque de Clermont, vint voir l’arbre miraculeux et fonda un monastère en l’honneur de Saint Sébastien (VIIème siècle). Tudurnense ne fut plus appelé que le lieu de Magnus (Magnilocensi) - Manglieu.



Dans la même rubrique

Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP